Zoom sur le secteur de l’investissement

Notre département d’évaluation expertise des bureaux, du commerce, de la logistique et des immeubles « mixed-use » dans toute la France et a été particulièrement actif ces dernières semaines en #télétravaillant. L’équipe a continué à produire des expertises dans le cadre de reporting et de financements pour des acquisitions. Nous sommes ravis d’être en mesure de reprendre les visites petit à petit, en veillant à respecter les consignes sanitaires.

Nous sommes en contact permanent avec nos clients : investisseurs, développeurs, enseignes, banques, et nos équipes commerciales et paneuropéennes. Il faudra certes du temps pour rétablir la confiance et gagner en visibilité, mais nous restons à l’avant-garde du marché pour suivre les perspectives au fur et à mesure de leur évolution.

Office buildings in the business district of La Defense, Paris

L’équipe recherche de Knight Frank produit d’excellents articles et publications, qui donnent un aperçu sur le marché. La dernière publication traite de l’impact potentiel du Covid-19 sur le secteur de l’investissement en France :

Covid-19 – Quelles perspectives pour le marché de l’investissement ?

Ci-après les 10 points clés à retenir :

  1. 6,2 milliards d’euros ont été investis dans l’immobilier commercial en France au T1 2020, le troisième meilleur trimestre de l’histoire après 2006 et 2007. Il aurait pu être encore plus élevé, mais le confinement a fortement freiné l’activité à partir de la mi-mars.
  2. Les rendements prime ont atteint des niveaux historiquement bas en 2019 et n’ont pas changé au T1 2020 ; ils restent inférieurs à 3% pour les meilleurs actifs de bureaux et de commerces à Paris et proches de 4% pour les actifs logistiques dans l’axe Nord-Sud.
  3. L’impact de la crise du Covid 19 sur les rendements des bureaux reste à mesurer : une polarisation accrue du marché en faveur des actifs essentiels pourrait atténuer la hausse des rendements de base tout en mettant un terme à la compression des rendements des actifs secondaires/réévalués, rétablissant ainsi une prime de risque diluée ces dernières années.
  4. L’appétit des investisseurs pour la logistique, dont le rôle stratégique a été manifeste depuis le début du confinement, devrait également augmenter, tandis que d’autres types d’actifs, directement et profondément touchés par la crise sanitaire (hôtels) feront l’objet d’une plus grande sélectivité.
  5. Malgré les mauvais résultats du marché locatif au T1 2020, les meilleurs actifs logistiques devraient néanmoins être performants compte tenu des besoins liés à la crise sanitaire, de la croissance prévisible de l’e-commerce et du rôle stratégique de la chaîne d’approvisionnement.
  6. L’investissement dans le commerce a inévitablement ralenti, les investisseurs étant préoccupés par l’incertitude liée au virus et à ses conséquences sur le secteur du commerce. Cependant, tous les formats n’en souffrent pas : les magasins alimentaires et les parcs d’activités commerciales sont ceux qui font preuve de résistance.
  7. Quelques opérations essentielles sont encore en cours, avec une hausse très modérée des rendements. Les actifs en emplacement secondaire sont ceux qui souffriront le plus.
  8. Malgré la crise sanitaire, l’immobilier reste un élément clé des stratégies d’investissement. Le marché immobilier français fait face à cette crise avec des facteurs fondamentaux meilleurs que les crises précédentes.
  9. Les investisseurs sont susceptibles de privilégier les actifs essentiels afin de sécuriser leurs flux locatifs dans un contexte où les faillites d’entreprises et les taux de vacance sont en hausse.
  10. Cette épidémie pourrait entraîner des transformations profondes, à mesure que les investisseurs et le secteur immobilier dans son ensemble acquièrent une meilleure compréhension de la gestion des risques sanitaires dans les bâtiments.

Contacts:

Kate Begg, MRICS, CIS HypZert (MLV), Partner, Head of Commercial Valuations

Héloïse Felman, MRICS, REV, CIS HypZert (MLV), Partner, Commercial Valuations

Emilie Vialie, REV, Associate, Commercial Valuations