Paris Vision 2018

PAULO DIAS

PAULO DIAS

Président Europe du Sud, Afrique et Brésil - Régus

L'AMBITION DE SPACES A TOUJOURS ÉTÉ DE REPENSER LA FAÇON DE TRAVAILLER EN CULTIVANT UNE COMMUNAUTÉ DE MEMBRES CONSTITUÉE DE VISIONNAIRES? DE BÂTISSEURS ET DE CRÉATEURS DANS UN MONDE DU TRAVAIL EN PLEINE MUTATION

Knight Frank : Regus et Spaces font partie de la même famille. Pouvez-vous brièvement nous présenter l’histoire de Spaces ?

Paulo Dias : Spaces est le pionnier des espaces de coworking communautaires, créé à Amsterdam en 2006. C’est un concept qui offre des environnements de travail stimulants pour créer et entreprendre. L’ambition de Spaces a toujours été de repenser la façon de travailler en cultivant une communauté de membres constituée de visionnaires, de bâtisseurs et de créateurs dans un monde du travail en pleine mutation, qui crée des synergies entre eux afin d’accélérer la croissance de leur business. Cette communauté se devait de se développer à l’international. Le rapprochement avec le Groupe IWG est arrivé naturellement en 2015, permettant une accélération remarquable de notre couverture géographique. Les premiers sites ont simultanément été ouverts à Londres, New Jersey, Melbourne et Sydney. En 2017, le réseau était déjà présent sur tous les continents, et proposait une variété extraordinaire de sites supplémentaires comme Oslo, Genève, Tel Aviv, Mexico, Sao Paulo, Nagoya et bien évidemment Paris !

KF : Après la prise à bail des 18 000 m² du Belvédère à La Défense fin 2017, où en est le développement de Spaces en France, et quelles y sont à terme vos ambitions ?

PD : La France est devenue un « terrain de jeu » idéal pour l’entrepreneuriat. Paris est en train de devenir la ville phare en Europe dans le domaine des start-up innovantes, dépassant Londres en matière de création d’entreprises et, bientôt, de levées de fonds. Le développement du réseau Spaces y est donc très ambitieux. Notre lancement officiel a eu lieu en avril 2017 avec l’ouverture, en l’espace d’à peine six mois, de quatre sites en Île‑de-France : trois dans la « Silicon Sentier » (Opéra, Réaumur, Bonne Nouvelle) et un à Boulogne-Billancourt. Spaces Saint-Lazare ouvrira rue de Londres cet été, avant l’inauguration, en fin d’année 2018, du site emblématique du Belvédère (Spaces Arena), le plus grand espace de coworking de France. Ceci n’est évidemment qu’un début. D’autres villes françaises sont très dynamiques et accompagnent l’innovation : Bordeaux, Lille ou Lyon par exemple. Nos équipes continuent donc de travailler sur un nombre important de nouveaux sites en région parisienne mais aussi en province, avec la logique de maillage dense qui est traditionnellement celle du groupe IWG. Cependant nous ne nous fixons pas d’objectifs quantitatifs irréalistes pour les mois à venir. Le choix des sites doit être pertinent à court, moyen et long termes dans un marché immobilier qui se tend. Il s’agit de ne pas confondre vitesse de développement et précipitation.

KF : Parmi les acteurs du coworking, certains ont amorcé leur développement en France avant Spaces et y disposent aujourd’hui d’un réseau plus étendu. Quelle stratégie adopter pour vous démarquer de la concurrence ?

PD : À sa création en 1989, Regus était déjà le précurseur du coworking et de la gestion de services pour les entreprises. Dans ces années-là les modes de travail étaient moins collaboratifs et nomades qu’aujourd’hui, mais nous avons fait un long travail d’éducation sur la mutualisation du lieu de travail et la flexibilité de son utilisation tout en construisant un réseau international. Nos sites ont progressivement évolué avec des espaces salons proposés aux membres de notre communauté depuis de nombreuses années. Ce sont les prémices du coworking que nous avons lancées, et ce réseau continue de se développer pour accompagner nos clients. Le rachat de Spaces en 2015 a permis à notre groupe d’élargir la palette de services en offrant à nos clients un nouveau réseau international d’espaces de travail collaboratifs et évolutifs. Les sites Spaces sont uniques, tant en matière de localisation que de qualité d’aménagement ou de qualité intrinsèque des immeubles sélectionnés ! Ce niveau d’exigence et la qualité de l’exécution par nos équipes nous permettent de nous démarquer. L’appartenance au Groupe IWG apporte une touche supplémentaire : chaque membre de la communauté Spaces a bien évidemment accès aux nombreux sites de Spaces sur tous les continents, mais aussi à l’ensemble des 3 200 centres du réseau IWG dans plus de 110 pays. Que ce soit en centre-ville, en périphérie, aéroports ou gares. C’est une offre unique, et très pertinente car 60 % de nos membres voyagent et apprécient de trouver des espaces de travail, quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

KF : Spaces, Regus : de quelle façon concevez-vous l’articulation entre ces deux marques ?

PD : Spaces et Regus sont des filiales du groupe IWG (International Workplace Group), qui compte aussi en France depuis 2014 les enseignes Regus Express et Stop & Work. IWG propose d’autres marques à l’étranger, comme Signature, Open Office, Base point et N°18, qui seront dans un avenir proche implantées en France afin d’ajouter à notre réseau, qui est déjà le plus dense, une segmentation produit encore plus importante. De fait, notre offre multimarques est clairement un avantage concurrentiel. Chaque marque a sa spécificité en matière d’aménagement et d’offre de services. Chaque client doit pouvoir se trouver « comme à la maison ». Notre stratégie est clairement de proposer du choix à nos membres, avec une parfaite adaptation de l’offre proposée à l’immeuble, au quartier et à sa clientèle. Les start-up, les grands groupes ou les professions libérales ont des besoins différents lorsqu’ils nous sollicitent.

KF : Spaces s’est établi dans les principaux quartiers d’affaires de Paris et de sa région (Paris QCA, La Défense, Boulogne-Billancourt). Quels sont vos critères d’implantation ?

PD : Notre connaissance du marché des espaces de travail flexibles et notre retour d’expérience nous permettent de trouver assez naturellement les emplacements cibles pour Spaces. Les immeubles doivent être parfaitement accessibles, s’insérer dans un environnement immédiat vivant (commerces, restauration), être de grande taille et si possible indépendants afin de proposer de nombreux services. Nous aimons les immeubles qui ont du caractère. Notre site de la rue Réaumur, dans le 2e arrondissement, en est un très bel exemple, avec son architecture de type Eiffel, très appréciée de nos clients français et internationaux. Un très bon site ne présentant pas toutes ces caractéristiques reste cependant intéressant puisque nous disposons d’un portefeuille de marques suffisamment large pour proposer le produit correspondant à l’immeuble, au quartier et à sa clientèle.

KF : Contexte réglementaire, état de l’offre immobilière, etc. : quelles sont les principales contraintes susceptibles d’entraver le développement de Spaces en France ?

PD : Nous avons toujours su composer avec les différentes contraintes propres à chaque zone géographique. La réduction de l’offre disponible, notamment d’immeubles d’une certaine taille et de caractère, en est une. Cependant notre connaissance du marché et notre interaction permanente avec l’ensemble des acteurs de la place nous permettent de dénicher les « perles rares », comme ce fut le cas avec l’immeuble du Belvédère, à La Défense. C’est un site unique par sa situation géographique, la qualité de son accessibilité par les transports en commun ou les véhicules particuliers, et son offre de services. Enfin, malgré une surface importante, l’immeuble reste à taille humaine.

KF : Après plusieurs années d’existence, et quelques mois de présence en France, comment vos clients ont-ils évolué et de quelle façon adaptez-vous l’offre de Spaces à la diversification croissante des profils d’utilisateurs du coworking ?

PD : Nous offrons une diversité de choix d’espaces de travail correspondant aux profils de nos membres et à leur phase de croissance : de l’espace collaboratif jusqu’au bureau privatif. Le spectre va de l’entrepreneur individuel qui peaufine son concept de start-up aux grands comptes du CAC 40 qui détachent une partie de leurs effectifs en task force pour gagner en efficacité. Le spectre est large comme vous le voyez ! Notre plus grande fierté est d’accompagner l’entrepreneur qui démarre seul son activité puis de voir grandir son entreprise. En près de 30 ans d’existence notre réseau a ainsi vu se développer plusieurs millions d’entreprises à travers le monde. Des marques aujourd’hui très connues comme Google ou Facebook ont commencé chez nous, et nous sommes fiers d’avoir mené avec elles ce chemin vers le succès.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous permettant d’accèder à des services et offres adaptées à vos centres d’intéret,
vous permettant l’utilisation de bouton de partage sociaux et nous permettant de mesurer l’audience. Pour en savoir plus, cliquez-ici Accepter et fermer