L’aménagement du poste de travail pour une personne en situation de handicap

L’embauche d’une personne en situation de handicap est souvent perçue par les entreprises comme contraignante et coûteuse. Pourtant certaines solutions d’aménagement demandent peu d’effort et peuvent être financées.

Comment aménager le poste ?

Lors de l’embauche d’une personne en situation de handicap, des aménagements du poste de travail peuvent être nécessaires pour l’intégration et le maintien dans l’emploi du salarié. Il s’agit d’une étape indispensable pour que l’embauche ou le retour dans l’emploi de cette personne se fasse dans de bonnes conditions. Des solutions très variées existent pour compenser les difficultés liées au handicap que ce soit un aménagement du poste de travail, des horaires ou l’évitement de certaines tâches.

L’Agefiph  (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) propose des services et des prestations pour vous aider à aménager le travail d’un collaborateur reconnu handicapé ou en voie de l’être. La médecine du travail détermine également les aménagements spécifiques adaptés au type de handicap.

L’ensemble des situations de handicap (moteur, visuel, auditif, intellectuel et psychique) possèdent des solutions pour faciliter le travail en entreprise. Pour les employés déjà en poste, si le poste de travail n’est plus adapté, un reclassement professionnel, une nouvelle orientation ou la possibilité de se former peuvent être envisagés.

L’aménagement du poste de travail peut passer par :

  • l’installation d’équipements (téléphone avec amplificateur/boucle magnétique ou visiophonie, plage braille, rampe d’accès, etc)
  • l’amélioration de l’ergonomie du poste (poste assis-debout)
  • l’adaptation des habitudes de travail et son organisation
  • la limitation des efforts de manutention
  • la suppression du travail en hauteur
  • l’aménagement d’un véhicule
  • l’éclairage ou l’atténuation du bruit sur le poste de travail

En plus du poste de travail, l’environnement comme l’accès au bâtiment ou aux toilettes par exemple peut être revu.

Disabled businessman wearing shirt and tie sitting in a wheelchair in an office, holding a digital tablet in hand and talking on phone.

Comment le financer ?

L’Agefiph a pour but d’aider les entreprises souhaitant embaucher une personne en situation de handicap. A partir du moment où l’employé bénéficie de l’obligation d’emploi, l’entreprise peut demander une aide pour l’adaptation de son poste de travail. C’est l’entreprise qui sera destinataire de la subvention Agefiph.

L’Agefiph prend en charge l’étude préliminaire sur les aménagements nécessaires puis finance les travaux, achats de matériel pour assurer l’embauche.

Cette aide sera versée s’il s’agit de matériel spécifique pour la personne en situation de handicap c’est-à-dire les dépenses en plus de l’aménagement standard du poste. Pour l’achat d’un bureau par exemple, deux devis seront demandés, l’un pour un bureau classique et l’autre pour un bureau adapté. L’Agefiph financera uniquement la différence.
Moïse Akbaraly, directeur de l’agence web Ipedis, a embauché Sébastien non voyant de naissance au poste de chargé d’accessibilité web il y a 8 ans. Un aménagement de son poste de travail a été nécessaire à son embauche. Un lecteur d’écran et une plage braille ont été installé sur son ordinateur pour qu’il puisse l’utiliser.

Ipedis a également cloisonné un espace spécifique pour Sébastien afin qu’il puisse travailler en toute tranquillité et que le lecteur d’écran ne gêne pas non plus les autres collaborateurs. Cette embauche n’a représenté aucun coût supplémentaire pour l’entreprise car l’ensemble des dépenses d’aménagement du poste ont été financées par l’Agefiph.

 

Le handicap n’est pas incompatible avec le travail,  il suffit de trouver les solutions pour le rendre possible.